Décrochage / raccrochage, Numérique

Bretagne : à 16 ans, Ryann invente un clavier pour les élèves DYS et crée son entreprise

Ryann Dubois, 16 ans, a imaginé un outil pour clavier d’ordinateur à destination des enfants souffrant de troubles d’apprentissage comme la dyslexie ou la dyspraxie.

Suite ici : https://actu.fr/bretagne/binic-etables-sur-mer_22055/bretagne-a-16-ans-ryann-invente-un-clavier-pour-les-eleves-dys-et-cree-son-entreprise_41340882.html

Esprit critique

Une revue de philosophie pour les enfants : Philéas et Autobule

Sous forme de dessins ludiques et pleins d’humour, Phileas et Autobule met en scène des situations problématiques qui donnent à réfléchir. Destinée aux enfants de 6 à 12 ans, la revue s’accompagne de fiches pédagogiques destinées aux enseignants pour l’utilisation en classe. Nous avons rencontré Martine Nolis, conseillère pédagogique en philosophie avec les enfants, et Françoise Martin, co-rédactrice en chef. 

Suite ici : http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/lenseignant/lettres/philosophie/Pages/2009/108_PhileasetAutobule.aspx

École, Égalité et discrimination, Citoyenneté, Climat scolaire, Violence et harcèlement

Ces enfants apprennent à cerner les stéréotypes de genre

Dans cette classe de CE2, les enfants suivent des cours sur les préjugés et les stéréotypes sur les femmes et les hommes. Brut a suivi l’un d’eux.

Suite ici : https://www.francetvinfo.fr/societe/enfance-et-adolescence/video-ces-enfants-suivent-des-cours-sur-les-stereotypes-sur-les-femmes-et-les-hommes_4345309.html

Système éducatif

Blanquer: accès d’autoritarisme et affaissement d’autorité

Il est sans précédent historique que les deux principaux syndicats de chefs d »établissement du public et du privé s’adressent publiquement à leur ministre – chacun de son côté mais en même temps – pour mettre en cause la gouvernance ministérielle et mettre en évidence la défiance qui s’installe.

Source : https://blogs.mediapart.fr/claude-lelievre/blog/230620/blanquer-acces-dautoritarisme-et-affaissement-dautorite

Santé, Sécurité

11 mai : Jean-Michel Blanquer voit uniquement les exemples qui l’arrangent

Alors qu’en Italie, où le nombre de morts est proche de celui de la France, le chef du Gouvernement, Giuseppe Conte annonce que l’école reprendra en septembre pour ne pas mettre en danger la santé des enfants. Et pour nos gouvernants, la santé de nos enfants compte-elle ?

« Le ministre de l’Education nationale déforme un peu la réalité pour justifier une réouverture précoce des écoles. »

Source : https://www.liberation.fr/politiques/2020/04/27/11-mai-jean-michel-blanquer-voit-uniquement-les-exemples-qui-l-arrangent_1786545

Santé, Sécurité

Reprise : Le ministère et le temps qui passe…

Les établissements auront, au mieux, quelques jours pour mettre en place un plan qui en plus n’existe pas encore. Et ensuite, ce sera de leur responsabilité si quelque chose tourne mal. Le Gouvernement se déresponsabilise.

« A moins de trois semaines de la réouverture des écoles et des établissements scolaires, le ministère reste étrangement inactif quand il s’agit de préparer la reprise. C’est le constat fait par les élus Fsu au CHSCT ministériel qui constatent que le groupe de travail envisagé n’est pas réuni et que la prochaine réunion avant réouverture est prévue le 5 mai, moins d’une semaine avant la réouverture. »

Source : http://www.cafepedagogique.net/LEXPRESSO/Pages/2020/04/23042020Article637232245672672583.aspx

Santé, Sécurité

Ce que dit la première étude sérologique menée sur le Covid-19 par l’Institut Pasteur

Les vacances ont stoppé la propagation du virus. Mais maintenant, le Président et le Gouvernement veulent rouvrir les établissements scolaires sans prendre en compte le risque énorme et inutile auquel ils exposent la population. Pourquoi faites-vous cela ? Pourquoi ?!

« Une étude épidémiologique et sérologique de l’Institut Pasteur, dévoilée ce jeudi matin, permet de mieux comprendre le développement de l’épidémie de Covid-19 dans l’Oise au mois de mars mais aussi de voir ce qui l’a freinée. La nicotine apparaît également comme un élément de diminution du risque d’infection. »

Source : https://www.franceinter.fr/amp/ce-que-dit-la-premiere-etude-serologique-menee-sur-le-covid-19-par-l-institut-pasteur