Bien-être et bienveillance, Enfance, Famille, Psychologie

Dois-je arrêter de dire à ma fille qu’elle est belle 10.000 fois par jour ?

Complimenter son enfant, c’est bon pour booster sa confiance en lui (ou en elle). Mais est-ce qu’il faut faire gaffe à ne pas TROP en faire niveau compliments ? Une psychologue nous répond.

Suite ici : https://www.madmoizelle.com/dois-je-arreter-de-dire-a-ma-fille-quelle-est-belle-10-000-fois-par-jour-1143457

Esprit critique

Une revue de philosophie pour les enfants : Philéas et Autobule

Sous forme de dessins ludiques et pleins d’humour, Phileas et Autobule met en scène des situations problématiques qui donnent à réfléchir. Destinée aux enfants de 6 à 12 ans, la revue s’accompagne de fiches pédagogiques destinées aux enseignants pour l’utilisation en classe. Nous avons rencontré Martine Nolis, conseillère pédagogique en philosophie avec les enfants, et Françoise Martin, co-rédactrice en chef. 

Suite ici : http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/lenseignant/lettres/philosophie/Pages/2009/108_PhileasetAutobule.aspx

Adolescence, Autorité, Bien-être et bienveillance, Droits, Enfance, Famille, Psychologie, Violence et harcèlement

« Les mots qui blessent n’aident jamais un enfant à grandir »

Frapper, humilier ou insulter un-e enfant c’est lui signifier qu’on a perdu le contrôle de la situation, qu’on est faible, qu’on ne maîtrise plus… Cela le blesse, évidemment, mais cela l’angoisse aussi de penser que les adultes sur lesquels il ou elle compte ne sont finalement pas si dignes de confiance. Certes, des erreurs peuvent arriver, des ratés, nous avons tous nos faiblesses et nos difficultés. Mais il faut toujours essayer de s’améliorer, d’être honnête avec les enfants, de reconnaître ses torts et surtout de ne jamais revendiquer le droit de frapper, d’humilier ou d’insulter. Soyons de vrais modèles pour nos enfants, pas des gens parfaits, cela n’existe pas, mais des adultes responsables et exemplaires, des adultes que les enfants auraient envie de copier dans leur comportement et dans leurs pensées.

Source : https://www.lemonde.fr/societe/article/2017/10/07/les-mots-qui-blessent-n-aident-jamais-un-enfant-a-grandir_5197800_3224.html