Égalité et discrimination, Justice sociale et scolaire, Violence et harcèlement

Interpellation de lycéens à Mantes-la-Jolie : l’enquête de l’IGPN classée sans suite

« Enquête.

L’enquête préliminaire confiée à l’Inspection générale de la police (IGPN) portant sur linterpellation en décembre 2018 de 151 jeunes en marge d’une mobilisation lycéenne à Mantes-la-Jolie (Yvelines) a été classée sans suite, a appris l’AFP vendredi auprès du parquet de Nanterre. L’interpellation vue dans une vidéo filmée par un policier, et montrant des dizaines de jeunes à genoux, mains sur la tête ou menottées dans le dos, avait suscité l’indignation sur les réseaux sociaux et dans la classe politique. »

Ce n’est pas grave, ce n’était pas des lycéens d’Henri IV ! La police, tellement prompte à s’attaquer aux plus faibles, n’aurait jamais eu le culot de faire ça à des enfants de riches ! Merci à notre police pour son courage incroyable face à des ados hyper dangereux !

Sécurité

A Mantes-la-Jolie, des dizaines de jeunes agenouillés mains sur la tête

Il faut contenir les violence, certes. Mais humilier des adolescents et en être fier ce n’est pas digne des professionnels de l’ordre, c’est digne des incompétents (pour ne pas dire pire quand on sait combien de professionnels de ces métiers votent extrême-droite).

« Plus de 700 lycéens ont interpellés dans toute la France ce jeudi. Plusieurs vidéos aux images accablantes, montrent des jeunes de Mantes-la-Jolie, dans les Yvelines, interpellés par des policiers. »

Source : https://www.liberation.fr/france/2018/12/06/a-mantes-la-jolie-des-dizaines-de-jeunes-agenouilles-mains-sur-la-tete_1696489